La pampina ou poupée Waldorf de son vrai nom,
est la première création que j’ai réalisée. Elles est issue de la pédagogie de Rudolf Steiner. L’attention et la minutie que je lui porte (près de 3h de travail) enrichissent la poupée en vue de stimuler l’imaginaire de l’enfant. Ses formes, seulement suggérées, « n’enferment pas l’imagination dans des contours précis. L’enfant aura ainsi intérieurement un vie bien plus active qu’avec une prétendue belle poupée aux contours rigides et achevés » (R. Steiner).
Les minis sont, quand à eux, arrivés dans mon travail
avec l’envie de créer un bestiaire animal qui accompagne l’enfant dans les histoires qu’il se crée dès le berceau.
Comme pour moi il est important d’aller jusqu’au bout
du processus de fabrication, je dessine et sérigraphie (impression artisanale) moi-même les visages de ces petites bestioles avec des encres textiles à l’eau.